Accueil

« VARIATION #1 : une topographie sauvage« 

Les Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach

Une Création transdisciplinaire de l’ENSEMBLE JOSEPH HEL

L’ENSEMBLE JOSEPH HEL explore les « Variations Goldberg » de Jean-Sébastien Bach, dans une version pour trio à cordes. L’œuvre est envisagée par les interprètes comme un territoire à arpenter en adoptant une posture qui s’écarte des sentiers battus : la pratique de la topographie et du pistage servent ici de leviers à l’imaginaire pour permettre aux artistes de s’engager pleinement dans l’interprétation de cette œuvre. Pour les accompagner dans cette expérience, les musiciens invitentsur la scène des corps dansants, des corps poétiques, ainsi que d’autres représentants variés du vivant pour créer ensemble un espace dans lequel tous s’engagent en véritables diplomates. La rencontre n’est ici ni le sujet ni le propos. Il s’agit plutôt d’unesimple mise en présence propice à repenser notre rapport au monde, de « nous » sensibiliser aux « autres » ; « nous et les autres » en tant que variations des dynamiques du vivant. Cet espace diplomatique ainsi généré permet de questionner le principe même de la variation. On se demande alors si la variabilité n’est pas tout simplement la propriété principale du vivant.

Vidéo de présentation
L’Ensemble Joseph Hel, dans sa formation trio à cordes pour ce projet.

Nous ne sommes, nous que l’on nomme sapiens, que d’infimes variations esseulées sur la scène d’un thème égaré au lointain.

Cédric Lebonnois

Une collaboration artistique :

ENSEMBLE JOSEPH HEL, Cédric LEBONNOIS, Nathalie PUBELLIER, Nicolas SIMONIN, Marjolaine SALVADOR-MOREL.

À propos